L'édition 2015


3 lauréats...

Les participants de la journée "1001 événements s'engagent..." du 21 octobre 2015 (Voir page dédiée) ont choisi leurs 3 bonnes pratiques préférées : 

...parmi 16 bonnes pratiques identifiées en 2015

Les mots des 3 lauréats


Le rêve du loup #02

porté par les associations le Monde des Barons Perchés et l'Anef Ferrer (Maison d'Accueil de Jour).

Contact Laurent RADIGUE

lemondedesbarons@gmail.com             


 Pour nous mettre dans le contexte, pouvez-vous nous décrire brièvement l'événement qui est organisé ?

"Le Rêve du Loup #2 est un festival qui a pour objectifs premiers la création de lien social, de solidarité et la lutte contre les discriminations à travers l'organisation d'un événement culturel de quartier, éclectique et festif. Le processus d'organisation repose sur la construction collective entre de multiples associations (culturelles ou non), des habitants du quartier (avec ou sans domicile), des structures médico-sociales (CCAS, foyers d'hébergement,...) et des collectivités (ville de Nantes et Conseil Départemental 44)"

En quoi consiste la bonne pratique qui a été primée lors du "challenge bonne pratique innovante du réseau éco-événement 2015"

Nous avons mis en place un programme d'actions autour de l'accessibilité universelle, avec cette année des mesures particulières visant à décloisonner au maximum la programmation entre public entendant et mal-entendant : M. Loyal accompagné d'une interprète en langue des signes française (Hélène DEFROMONT), teaser du festival et signalétique sur site LSF, bar accessible LSF, distribution de ballons pour les concerts et en particulier un spectacle de chant-signe de Laëtitia Tual qui a retenu l'attention du public.

Pour sa mise en place, quelles ont été vos motivations ?

Avancer sur le chemin d'une accessibilité plus universelle et expérimenter des actions pour aller à la rencontre des publics en situation de handicap ou pas...

Quels freins ?

La méconnaissance des propositions artistiques allant dans ce sens et la difficulté à trouver les bons canaux d'information auprès des publics visés (merci aux artistes comme Laëty et à des collectifs comme T'Cap et le réseau Nantes LSF)

Quels conseils donneriez-vous à d'autres?

Tout d'abord, ne pas avoir peur de se lancer en commençant par de petites actions et en tentant de s'améliorer au fil des ans. Puis nous conseillons d' essayer de se rapprocher d'associations ou de personnes ressources pour avancer dans la démarche (médiation et communication, programmation, formation des bénévoles, logistique adaptée PMR,...)

Un air de Jonn'


Porté par l'amicale de la Jonnelière. O
livier Humeau - Solution Recyclage

  

Pour nous mettre dans le contexte, pouvez-vous nous décrire brièvement l'événement qui est organisé ?

Air de Jonn est un festival de quartier organisé chaque année sur la jonnelière. il réunit 500 personnes dont 4 associations de quartier

En quoi consiste la bonne pratique qui a été primée lors du "challenge bonne pratique innovante du réseau éco-événement 2015"

 

Nous avons tout simplement supprimé les poubelles et mis à la place une ressourcerie événementielle, en vue datteindre lobjectif de zéro déchet enfoui ou incinéré. Nous avons voulu montrer au public qu'un objet dont il n'a plus besoin n'est pas nécessairement un déchet, mais une matière en devenir. Et pour faciliter ladhésion de tous à cette démarche, nous avons choisi dy mettre du fun en faisant déambuler dans le public une « Bananaben », conçue et réalisée par des étudiants de lEcole Centrale et Sciences Com (dispositif Transition Positive).

Pour sa mise en place, quelles ont été vos motivations ?

Je gère une entreprise de recyclage et jétais persuadé que nous pouvions pousser très loin la démarche de tri des déchets sur un évènement à taille humaine. Plusieurs acteurs m'ont aidé à construire le dispositif, en particulier le collectif Zéro Déchet et Transition Positive. Avec leurs créativité, ils ont trouvé les bonnes idées puis nous ont aidé à les mettre en place.

Quels freins ?

Pour beaucoup cela paraissait trop court (15 jours avant lévènement), difficile ou non réaliste. A un moment, il a fallu juste se dire "on y va, et regardons ce qu'il se passe"

Quels conseils donneriez-vous à d'autres?

Pour Paraphraser Gandhi : Soyez le changement ! n'attendez pas que que quelquun le fasse pour vous. Et cherchez y du plaisir pour vous et le public. le reste suivra

Centres sociaux-culturels Rezé


Loran GRIPPAY Président du CSC Jaunais Blordière

Philippe HERVOCHON Administrateur au CSC Ragon à REZE.

 

Pour nous mettre dans le contexte, pouvez-vous nous décrire brièvement l'événement qui est organisé ?

Nous organisons ou soutenons régulièrement des événements au sein de nos  quartiers La Blordière et Ragon : festival l'ère de rien, vides grenier, virades de l'espoir, fêtes des caillebottes et du quai Léon Sécher, Ragon Neige Nous avons constaté que le service des fêtes de la ville ne pouvait répondre à la totalité de nos besoins. Nous avons acquis chacun d'entre nous du matériel que nous nous prêtons régulièrement. Et puis, la ville de Rezé a mis à notre disposition un garage à mi-chemin entre nos différentes structure ce qui a permis de lancer ce projet.

En quoi consiste la bonne pratique qui a été primée lors du "challenge bonne pratique innovante du réseau éco-événement 2015"

La mutualisation de matériel repose sur le principe de mettre  en commun le matériel existant au sein des associations, c'est un gain d'argent (cela évite des achats en doublon), de temps (cela évite de courir partout), c'est un gain humain (cela permet d'échanger sur nos pratiques et besoins), c'est un gain citoyen (cela permet une démarche de sensibilisation des organisateurs et du public)

Pour sa mise en place, quelles ont été vos motivations ?

Nous étions 2 associations avec l'habitude de mutualiser du matériel tel que des stands, des tables, une machine à laver la vaisselle... Nous avons souhaité aller plus loin, en créant un collectif avec les associations de nos quartiers.  Ce lieu commun permet de vider les garages particuliers des bénévoles. Sur le plan pratique, cela réduit les trajets pour récupérer du matériel, mais surtout ce garage crée les bases d'une coopération pour être véritablement des promoteurs de la démarche Eco-manifestation. De plus, nous voulons mutualiser pour acquérir collectivement du matériels DD.

Quels freins ?

Nous avons mis en place un règlement intérieur afin de  limiter les risques lié au prêt.

Le diable se cache dans les détails. Nous sommes confrontés à de nouveaux problèmes au fur et à mesure de la vie de cette régie de quartier. Par exemples :

             comment gérer le séchage des barnums ?

             que faire en cas de matériel manquant, abimée ?

             comment gérer les cout de maintenance des matériels  qui ne sont pas équitables ( prix  de maintenance dune  table /dune friteuse à gaz)

             comment gérer les demandes concomitantes  des matériels ?

Nous devons travailler sur le volet assurance et poursuivre la discussion avec la Ville pour agir en complémentarité. Pour cela, il faudra officialiser un comité de gestion.

Quels conseils donneriez-vous à d'autres?

Il est nécessaire de débuter avec un noyau restreint de partenaires avec lesquels la relation de confiance est déjà établie. Ne pas chercher à faire trop grand, commencer à prêter quune partie de son  matériel. Effectuer un essai dun an, avant de confirmer cet engagement et écrire un règlement pragmatique. Les associations prêtent en fonction de leur capacité. Il ny pas de principe déquité dans les prêts, mais un principe dentraide et de mutualisation.

A propos de la selection

La troisième rencontre du réseau éco-événement s'est tenue le 21 octobre en co organisation avec Nantes Métropole et le Pôle des musiques actuelles et portait le nom "1001 événement s'engagent".

 

C'est pendant cette journée d'échange que s'est tenu le choix des 3 lauréats du challenge bonnes pratiques innovantes 2015

 

>> Page spéciale 1001 événements s'engagent<<

 

 

www.reseau-eco-evenement.net est un site proposé et animé par l'agence Terra 21 depuis 2014. Il informe des activités de l'association Planet' Evenement, des dispositifs éco-événement proposé par Nantes Métropole et de toute actualité pertinente autour de l'éco-responsabilité événementielle sur l'agglomération nantaise.

 

Pour nous contacter : bonjour@reseau-eco-evenement.net ou nicolas.boespflug@nantesmetropole.fr ou via le formulaire de contact.

 

Evénement éco-responsable // événement écoresponsable // événement responsable // éco-événement // green event // iso 20121 // éco-conception événement // événement durable // développement durable & événement // événement zéro déchet // manifestation zéro waste // événement transition énergétique // événement transition écologique // événementiel durable //  manifestation éco-responsable // manifestation écologique // événement Nantes // événement loire atlantique // événement pays de la loire.// vide grenier éco-responsable // sport durable //compétitionn sportive éco-responsable // eco-friendly event // MICE // meeting incentive convention exhibition salon // RSE // RSO // séminaire durable // colloque éco-responsable